Publications

  • Conférence

Liberté, égalité, paritié

Tendances n°55

Magyd Cherfi et les femmes, c’est une grande histoire d’amour. Une histoire qui commence avec sa mère, femme de tête restée dans l’ombre de son foyer, qui lui transmettra les valeurs de respect et d’égalité. Ces valeurs, Magyd Cherfi a tenté de les infuser au cœur de sa cité des Izards à Toulouse, un sacré défi.

Archi motivé, parfois résigné, son combat pour les femmes c’est aussi, en filigrane, son combat pour l’intégration. Comme il les comprend toutes  ses filles qui n’ont pas de place ni de droits ! lui qui lutte au quotidien pour exister aux yeux de cette France qu’il aime. Sans cesse renvoyé à sa condition de fils d’immigré, le rejet, l’ignorance et le mépris, il connaît. C’est pourquoi il mène de front le combat contre le racisme et sexisme. Un combat contre tous les stéréotypes, un combat long, un combat lent.

Aujourd’hui, Magyd Cherfi semble avoir trouvé sa place. C’est un «gaulois aux cheveux crépus», athé et féministe. Écrivain reconnu, il fait vivre sous sa plume ses luttes pour l’égalité, la liberté et la parité.

  • Conférence

Pouvoirs et médias

Tendances n°54

La France, pays des droits de l’Homme, de la laïcité, terre de liberté d’expression et d’indépendance de la presse. Autant de préceptes que le monde entier nous envie. Trop beau pour être vrai ?

Si nous avons la chance de vivre en démocratie avec effectivement des médias très variés, leur indépendance est plus que jamais remise en cause. Les médias seraient de connivence,  presque tous de gauche, ils diffuseraient des contrevérités, voire des fake news. En bref ils seraient les maîtres du monde et feraient la pluie et le beau temps sur toute la société.

À l’heure de la dictature de l’information continue, les médias sont-ils toujours un contre-pouvoir ou un quatrième pouvoir fort ou forment-ils un quatrième pouvoir capable d’émerger ? Quels liens les journalistes entretiennent-ils avec le cinquième pouvoir, celui de l’opinion publique ? Éclaireurs des consciences ou influenceurs ? De quels ressorts disposent réellement les médias ? Sont-ils indépendants ? Quelles sont leurs responsabilités ?

Panorama d’une profession en mutation avec Jean-Pierre Canet, en off, évidemment …

  • Conférence

Coup d’état citoyen

Tendances n°53

Tour du monde à la voile, tour du monde culinaire, tour du monde sportif… On connaît. Mais le tour du monde des démocraties, ça c’est nouveau ! Mais pourquoi une telle envie ? Au lendemain des attentats, souvenez-vous, nous étions en « union nationale », comprenez : pas de récupération politique, pas de petites phrases, pas de polémiques. Cette union aura duré un temps, mais un temps finalement assez court. Très vite les langues se sont à nouveau déliées et le jeu politique à la française reprenait de plus belle.

« À la suite de ça, je me suis dit : Le système est à bout de souffle, la politique nationale tourne en rond ». Il n’en a pas fallu plus à Romain Slitine et Elisa Lewis pour prendre leur sac à dos et partir à la rencontre  des citoyens qui bougent et font bouger. Pendant plusieurs mois, ils se sont immergés dans différents pays d’Amérique latine mais aussi en Espagne, en Tunisie, en Islande… et ont découvert qu’il est possible de faire de la politique différemment

  • Conférence

Erreur 404 : démocratie not found

Tendances n°52

ll y en a encore quelques-uns qui pensent qu’Internet et son langage codé sont un truc de geek agoraphobe et il y a ceux qui pensent qu’Internet et le numérique en général, sauveront le monde de tous ses maux. Et entre les deux, il y a Emmanuelle Roux. Elle fait le grand écart entre politiques réfractaires et citoyens hyperconnectés.

Le grand écart c’est un peu la spécialité d’Emmanuelle Roux, avec son parcours atypique a toujours fréquenté des mondes très différents et a dû à chaque fois s’adapter (pour retrouver son portrait complet, RDV en p. 6 pour la grande interview). Au travers de ses nombreuses activités, sa spécialité reste l’accompagnement au changement.

Car oui, n’en déplaise à certains oligarques, les choses bougent autour de nous, et plutôt à très grande vitesse. Elle est déjà loin l’époque où les frontières administratives avaient un sens dans notre quotidien. Depuis presque deux décennies, nous avons en effet la capacité de communiquer avec n’importe  quel individu sur la terre, n’importe où  et n’importe quand, et surtout sans avoir à demander la permission à quiconque…

  • Conférence

Demain, un nouveau monde en marche, Solutions générales pour ras-le-bol global

Tendances n°51

« Après une année consacrée à décrypter ce que nous avons dans nos assiettes et à cuisiner nos conférenciers, nous nous sommes finalement mis à table le 10 juin 2016 pour clôturer le thème « Une terre pour nourrir le monde ». Au cours des sept conférences de l’année, les conférencières et conférenciers invité.e.s ont mis en lumière des mutations, des révolutions, des dangers, des initiatives… Car si le parcours de la fourche à la fourchette est semé d’embûches, il foisonne également de pratiques émergentes et de bonnes idées à valoriser. C’est dans ce contexte d’action que l’intervention et la diffusion du film de Cyril Dion Demain, césar 2016 du meilleur documentaire, prennent tout leurs sens. Après ce cycle de conférences / débats, c’est une réponse à toutes celles et  ceux qui se sont posé la question  : qu’est-ce que je pourrais faire, à mon échelle, pour faire bouger les lignes ?
Retour sur la diffusion de ce formidable feel good movie* qu’est Demain.  Si vous n’avez pas eu la chance d’assister à l’assemblée plénière du Conseil de développement, il est encore temps de le regarder, et, qui sait, peut-être aurez-vous l’envie, comme les protagonistes du documentaire, d’apporter votre graine au grand semis du changement qui se profile dans nos campagnes et dans nos villes  ! »

  • Passerelle

A la table du changement, imaginons la Loire-Atlantique

Tendances n°50

« Après une année épicée, 200 convives ont pris place à la table de l’assemblée plénière 2016 du Conseil de développement de Loire-Atlantique. Le 10 juin dernier, ces citoyens ont partagé autour d’un copieux menu leurs avis sur le thème 2015-2016 «Une terre pour nourrir le monde» ! La réponse au fil rouge de l’année « Nous faudra-t-il des paysans demain pour nous nourrir ? » a été nette. C’est un oui ! Et les agriculteurs ne seront pas les seuls à pouvoir changer les choses. Nous avons recroisé cinq ténors de l’agriculture et de l’alimentation. Tout en revisitant nos classiques, nous avons imaginé comment prendre soin, entre autres choses, des sols, de la biodiversité, de l’eau et de nous-mêmes.Nous avons aussi exploré durant cette journée de nouvelles faÁons de travailler et d’imaginer l’autosubsistance en Loire-Atlantique grâce aux travaux des groupes de réflexion citoyenne Passerelle. Dans notre système très établi, les innovations nous tirent de ces crises agricole, alimentaire et de confiance par le haut. «