Publications

  • Conférence

De la nécessaire ambition de notre sécurité alimentaire

Tendances n°47

Chaque jour, des femmes et des hommes cultivent la terre pour nous nourrir. Mais à quel prix ? Les spéculations sur les terres agricoles et les récoltes vont bon train. Ce diktat financier ajoute aux incertitudes du climat et de la mondialisation des contraintes aléatoires plus intenses. Trouver un juste milieu entre productivité optimisée et maintien de l’équilibre naturel n’est pas chose aisée. Il arrive même que les engrenages de ce système se grippent. Cela tourne parfois au désastre, comme en 2008, lors des émeutes de la faim en Afrique. Serait-ce là mission impossible que de nourrir sainement plus de douze milliards d’habitants d’ici à 2050 ? Allons-nous manquer de terres, d’eau, de paysans ? En février dernier, pour cette 3e conférence du cycle « Une terre pour nourrir le monde », Marion Guillou, spécialiste mondiale de sécurité alimentaire, a dressé un portrait des forces à l’oeuvre sur le sujet.

  • Conférence

Se loger ou se nourrir : va-t-il falloir choisir ?

Tendances n°45

En empruntant ce chemin sur lequel vous n’aviez pas roulé depuis longtemps, vous voyez surgir un rond-point, un lotissement ou un hangar, posé là sans que vous vous soyez vraiment rendu compte de sa construction. Après tout, pourquoi pas ? Chemin faisant, vous en venez même à vous demander si ces champs servaient encore à quelque chose. Les rayons des supermarchés regorgent de stocks variés en provenance du monde entier. La modernité avance ! Mais dans les coulisses de cette scène si ordinaire se trament beaucoup plus d’enjeux qu’il n’y paraît. Pouvons-nous concilier désir de propriété et besoin de se nourrir en ville comme en campagne ? Les agriculteurs peuvent-ils encore trouver leur place dans des campagnes qui deviennent aussi lieu de ressourcement des citadins? Comment évolue la relation du citoyen avec ses aliments ? C’est par ces échanges que Christine Margetic a ouvert le cycle « Une Terre pour nourrir le Monde » à la fin de l’année internationale des sols.

  • Conférence

La déconnexion des élites

Tendances n°44

Laure Belot s’intéresse à tout ce qui émerge de la société, le numérique, donc, mais pas que. Véritable traqueuse de signaux faibles, elle tente de comprendre dans quel sens va la société. Auteure de l’ouvrage La déconnexion des élites (éditions Les Arènes), aujourd’hui best-seller, Laure Belot a été la première étonnée de la viralité rencontrée par cette problématique. Tout commence un soir de décembre 2012 par un tweet qui va enflammer la toile. Depuis, Laure Belot donne des conférences partout, devant tous types de publics. Ce sont même souvent des assemblées composées de ces fameuses élites qui la sollicitent. Conscientes d’être déconnectées, elles cherchent des solutions pour rattraper le train en marche.
Retour sur la naissance d’un livre qui a définitivement secoué ces élites qui nous gouvernent.

  • Parcours Passerelle

Quand le numérique affole, fascine et façonne…

Tendances n°43

… les solutions s’essaiment en Loire-Atlantique
L’espace culturel et festif Horizinc de Bouvron était idéal pour se changer littéralement les idées et décaler son regard sur le thème de l’année « Citoyen à l’heure du numérique ». Le Conseil de développement de Loire-Atlantique vous a proposé de sortir du cadre, de vous extraire des idées reçues et de rendre l’intelligence collective plus éclatante que jamais ! L’expérience de démocratie a franchi un nouveau cap pour dérouler le tapis rouge à la démocratie contributive ! Plusieurs temps d’échanges ont été proposés durant lesquels citoyens, membres d’associations, élus ou encore professionnels ont pu s’exprimer sur les travaux de l’année.

.

  • Travaux 2014-2015

Un jour, un territoire 2015

Tendances n°Un jour, un territoire

Bienvenue en Loire-Atlantique créative !

Cette année, le conseil de développement de Loire-Atlantique renouvelle la formule « Un jour, un territoire ». Dans cette édition 2015, le citoyen est placé au cœur d’une société numérique en pleine mutation.  La section Passerelle propose, quand à elle, 3 dossiers référant chacun à l’un des 3 groupes Passerelle 2015 : « être citoyen tous les jours », « réinventer le partenariat entre associations et pouvoirs publics » et « réussir le pari du logement pour demain en Loire-Atlantique ».

Enfin, cette édition vous réserve de nombreuses surprises : voyage dans notre futur, coin des jeux ou encore témoignages. Découvrez l’édition 2015 en ligne. N’oubliez pas de parcourir également les différents supports multimédia disponibles sur ce site : les paroles d’acteur de nos conférenciers, les tendances, les plus des groupes Passerelle 2015 …

pct-telecharger

 

Vous aimeriez obtenir la version papier ? Edition limitée et sur commande : par ici

  • Passerelle

Un logement pour tous : histoire d’un défi charpenté

Tendances n°//Passerelle 8

Avoir un chez-soi et s’y sentir bien, c’est comme trouver son refuge. C’est instinctif, mais malheureusement pas à la portée de tout le monde. Surtout en ces temps de changement ! Temps et espace sont bousculés, et par conséquent, le logement aussi. En chercher un relève d’une quête individuelle ou familiale. Le concevoir est une aspiration beaucoup plus large. Dans les deux cas, ne négligeons aucune piste ! Le défi du logement pour tous est à la croisée de nombreux domaines : immobilier, social, sanitaire, écologique, et bien d’autres encore. Sur les 700 000 logements qui seront disponibles d’ici peu en Loire-Atlantique, lesquels et combien répondront vraiment aux attentes et aux besoins des habitants de demain ? Comment, ensemble, citoyen y compris, grâce à nos méthodes et nos techniques pour concevoir le logement, pouvons-nous faire en sorte que chaque habitant de Loire-Atlantique ait demain un chez-lui et s’y sente bien ? Voici le défi lancé par le groupe Passerelle. Logement recyclable, économe en eau, plus solidaire et définitivement évolutif, le groupe vous révèle ses priorités pour ne pas trouver porte close !

Bonus : résumé animé « Réussir le pari du logement pour tous demain en Loire-Atlantique«